Les Amis de Garabandal

c/o Karlen - case postale 122

1211 Genève 19 - Suisse

E-mail : garabandal@bluewin.ch

www.lesamisdegarabandal.com

Accueil des Amis de Garabandal Suisse.

Historique et Messages.

Les Apparitions.

L'Avertissement... imminent ?.

Le Grand Miracle... imminent ?.

Le Châtiment.

L'Eglise et Garabandal.

Padre Pio et Garabandal.

Père Luis Andreu et Garabandal.

La consécration de la Russie.

Dévotions importantes.

Le Purgatoire.

Le Saint Scapulaire.

Histoire du Scapulaire.

L'Art de se confesser.

L'enfer existe, par l'Abbe Marcel Nault.

Voyage pour le Miracle.

Inscription pour le Miracle.

Organisateurs pour le voyage du Miracle.

Prophéties en attente.

Les trois Papes.

Fin des temps.

Joey Lomangino.

Qui est Bergoglio.

Le baiser de paix.

Le Feu sacré du tombeau du Christ.

Béatification de J-P II.

Les voyantes.

Itinéraire.

Liens.

 

Version PDF imprimable

 

 

 

 

LES PREPARATIFS ET CONSEILS PRATIQUES
POUR LE VOYAGE

 

La Très Sainte Vierge nous dit : «D'aussi loin et difficile que ce soit, vous arriverez à temps. Venez nombreux avec vos malades et vos amis : Les malades seront guéris et les incroyants convertis».

La Très Sainte Vierge va certainement tout arranger pour que le voyage du Grand Miracle se déroule dans les meilleures conditions; mais ceci ne nous empêche pas de nous y préparer.

Selon Conchita, le Grand Miracle doit se produire, entre le mois de mars, avril ou mai, un jeudi soir à 20h30. Le soleil luira encore. Comme le changement pour l’horaire d’été se fait à fin mars il est probable que le Miracle aura lieu éventuellement en avril, mais plus vraisemblablement en mai; à moins que la prolongation de la clarté de ce jour se fasse dans le cadre du Grand Miracle.

Dès que nous serons informés de la date du Grand Miracle, c’est à dire huit jours avant qu’il ne se produise, soit le jeudi qui le précède; vous en serez alors immédiatement informés.

Mais attention ! Avant le Grand Miracle doit se produire l’Avertissement; alors même si des soit-disant âmes privilégiées vous annoncent une date avant cet événement capital, ne les écoutez pas.

 

DEROULEMENT DU VOYAGE
DU GRAND MIRACLE

Voici un aperçu sur le déroulement de ce voyage. Comme le Grand Miracle doit se produire un jeudi soir à 20h30, les cars partiront des différents points de rassemblement le mercredi matin, très tôt. Les cars auront tous deux chauffeurs ce qui nous permettra de rouler sans étape et d’arriver à Garabandal jeudi dans la matinée. Nous serons donc sur place à temps pour assister au Grand Miracle.
Le voyage du retour se fera vendredi en fin de matinée pour nous ramener dans nos foyers samedi dans la soirée.

Dès que l’Avertissement aura eu lieu vous recevrez la confirmation pour votre participation à ce voyage, l’horaire du départ dans votre région, ainsi que toutes les informations utiles dont vous aurez besoin. Vous devrez alors vous préparer à effectuer le payement du voyage sur le compte de l’autocariste que nous vous indiquerons, mais pas avant. Lorsque la date du Miracle sera confirmée, il n’y aura plus assez de temps pour le faire.

Parlez de ce voyage autour de vous, mais n’inscrivez que les amis ou membre de votre famille qui acceptent de leur plein gré de participer à ce déplacement.

Sous la rubrique « Inscription pour le Miracle » de ce site, vous trouverez à cet effet deux formulaires en format PDF, en français et en allemand. L’un qu’il faut remplir à la main, et l’autre que vous pouvez compléter à l’écran. Dans les deux cas il faudra les renvoyer par la poste, ou scanner ces formulaires pour le transmettre par E-mail, et aussi éventuellement pour en conserver une copie dans un dossier.

 

QUE PRENDRE POUR LE VOYAGE

Une fois que l’Avertissement se sera produit nous ne serons plus tout à fait les mêmes et nos priorités auront certainement beaucoup changées. Il est malgré tout nécessaire de prévoir un minimum de choses à emporter avec soit.

Tout d’abord votre titre de transport délivré par l’autocariste, documents pour la douane et certificat médical que vous devrez avoir sur vous. En cas de problème à la douane, le car ne pourra pas attendre et les passagers qui ne seront pas en règle seront débarqués. (voir plus bas dans : Formalités et conditions de prise en charge)

Ne vous encombrez pas de bagages. Comme nous serons probablement amenés à marcher un peu, l’idéal serait de prendre un petit sac à dos qui devrait contenir quelques affaires de toilette, papier hygiénique, serviettes humides, un couteau Suisse, une torche électrique, un pique-nique pour l’aller : sandwich, fromage, fruits, biscuits, chocolat, une ou deux bouteilles d’eau, etc…Ne prenez pas nourriture à effet laxatif ou des boissons trop diurétiques. En fait pour les personnes en bonne santé, je suggère de jeûner ces quelques jours avant le départ; c’est une excellente préparation au Miracle et il y a aussi pour le coté pratique… si voyez ce que je veux dire !

Comme il y aura probablement beaucoup de monde au village, il ne sera pas facile de trouver de la place dans les hôtels et restaurants.

Au retour le car pourra s’arrêter pour qu’on puisse acheter de la nourriture ou s’arrêter dans un restaurant.

Question vestimentaire, comme nous allons passer un maximum de temps à rouler et dormir dans la nature, les vêtements doivent être confortables et pratiques pour faire face aux différentes conditions météorologiques : chaud, froid, pluie… De bonnes chaussures confortables et de marche sont indispensables.

Les prêtres doivent porter l’Habit ecclésiastique : col romain ou la soutane.

Il est évident qu’après le Grand Miracle nous n’aurons plus très envie de dormir, trop occupé à en parler, à fêter avec les malades qui auront été guéris. Mais comme nous devrons passer la nuit du jeudi au vendredi à la belle étoile il est tout de même utile de prendre un sac de couchage, éventuellement une couverture isolante, un siège pliant.

Prévoyez suffisamment de piles pour vos torches électriques, caméscopes, appareils photos, pellicules photos ou cartes mémoire pour les appareils numériques. Si vous avez un téléphone portable avec une carte prepaid, soyez sûr d’avoir assez de crédit sinon vous ne pourrez pas appeler à l’étranger.

 

FORMALITES ET CONDITIONS

DE PRISE EN CHARGE

Comme nous recevons souvent des inscriptions de la France, nous voudrions rappeler une fois encore que nous ne prenons en charge des passagers, depuis la Suisse uniquement.

Si des pèlerins des régions frontalières désirent voyager avec nous, il faudra qu’ils nous rejoignent sur territoire helvétique.

Par ailleurs, comme la Suisse ne fait pas partie de l’Europe et selon la réglementation européenne actuellement en vigueur, les cars suisses ne peuvent pas embarquer des passagers à l’étranger.

La même chose s’applique aussi aux cars d’autres pays européens, particulièrement français, allemands ou italiens, qui ne peuvent pas embarquer des passagers en Suisse, lorsqu’ils traversent notre pays.

Attention ! Les pèlerins qui ne tiendraient pas compte de cette réglementation risquent de devoir débarquer du car, en cas de contrôles routiers assez réguliers, ou à la frontière, surtout actuellement avec le problème lié au terrorisme. Il serait dommage de ne pas pouvoir assister au Miracle pour une négligence de ce genre.

La compagnie de car que nous utilisons depuis des années, possède de superbes cars, très confortables qui nous permettrons de parcourir ces 2500 km, aller/retour, dans les meilleurs conditions. Et pour garantir le prix du voyage le plus bas possible, l’association des « Amis de Garabandal », ne prend aucune commission pour l’organisation de ce voyage ; même les responsables payeront leur place dans le car.

Est-ce le cas pour cette association française que l’on nous signale, qui prétend avoir 631 points d’embarquement en France et qui insiste pour essayer de récupérer des pèlerins en Suisse ? Comme cette équipe semble avoir des difficultés à trouver des responsables pour les points de ramassages en France, elle devrait travailler selon les limites de ses capacités et se centrer uniquement sur le nord-ouest de la France, surtout lorsque l’on connaît la désorganisation dans ce pays. Ce n’est pas une affaire commerciale !

Il faut d’ailleurs espérer qu’il y aura en France et les autres pays européens, plusieurs organisateurs régionaux pour ce voyage, sinon il va y avoir des pèlerins qui vont rester sur le carreau le jour du départ, surtout s’il devait y avoir à ce moment-là une de ces grèves dont les français sont si coutumiers et qui sèmerait le cahot dans la synchronisation des cars.

Il serait également souhaitable que les organisateurs du voyage pour le Grand Miracle travaillent dans l’harmonie et uniquement pour la plus grande gloire de la Très Sainte Vierge et non la leur.

 

LES MALADES ET HANDICAPES

Les malades et handicapés devront être accompagnés par des personnes pouvant s’occuper d’eux à tous les niveaux, déplacement, accès au car, soins hygiéniques, etc.

Les malades et handicapés devront être en possession d’un certificat médical récent (moins de 8 jours) engageant la responsabilité du médecin traitant et stipulant qu’ils sont aptes à voyager. Cette consigne s’applique tout particulièrement aux personnes souffrant de maladies mentales.

En cas de problèmes graves, ces personnes ne seront pas autorisées à voyager dans nos cars ou devront le quitter si des problèmes surviennent après le départ.

Les personnes gravement atteintes devront être prises en charge par des transports médicalisés… du moins pour l’aller, puisque au retour ils seront vraisemblablement guéris !    

Les soutes à bagages des car sont suffisamment  volumineuses pour accueillir les fauteuils roulants ou autres accessoires pour les handicapés.

Ce matériel reste sous la responsabilité du propriétaire et devrait être assuré en cas de vol ou de dommage.

 

PASSEPORT ET CARTE D’IDENTITE

Pour la Suisse, un passeport ou carte d’identité en cours de validité est indispensable, pour les adultes et les enfants dès leur naissance. En plus de ces documents, les mineurs non accompagnés de leurs parents doivent être en possession d’une autorisation «de droit de sortie du territoire» que l’on peut obtenir à l’Hôtel de police. (Voir selon chaque ville)

Actuellement le passeport coûte 140 francs pour les adultes et 60 francs pour les jeunes jusqu’à 18 ans. Il n'est plus possible d'inscrire les enfants dans le passeport des parents. La carte d'identité, quant à elle, coûte désormais 30 francs pour les enfants et les jeunes jusqu’à 18 ans et 65 francs pour les adultes. Il existe également une offre combinée qui propose ces deux documents d'identité pour une somme de 148 francs pour les adultes et de 68 francs pour les enfants.

N’oubliez pas vos médicaments, votre carte avec le groupe sanguin, liste des contre-indications médicales, allergies, certificat d’assurance avec possibilité de rapatriement en cas de nécessité tel que livret E.T.I. du TCS ou similaire.

Pour la France, un passeport ou carte d’identité en cours de validité est indispensable. En plus de ces documents, les mineurs non accompagnés de leurs parents doivent être en possession d’une autorisation parentale «de droit sortie du territoire» (à demander à la commune de résidence). Une carte européenne d’Assurance Maladie que vous pouvez demander au centre de Sécurité Sociale.

Merci de prendre en compte tous ces conseils qui permettront un bon déroulement de ce voyage pour Garabandal en nous remettant sous la protection de Notre Dame et de son Divin Fils JESUS.

 

Retour